6teftekz98uuuc2z4fqe

Quels documents faut-il pour changer d’assurance auto ?

Un contrat d’assurance automobile est un engagement entre l’assuré et l’assureur, avec des droits et des obligations pour les deux parties au contrat. Pendant la première année de souscription, vous pouvez changer de contrat d’assurance auto quand vous le souhaitez. Cela peut vous permettre de bénéficier d’une assurance moins chère et mieux adaptée à vos besoins. L’une des conditions pour obtenir une nouvelle assurance auto est que l’automobiliste doit fournir certains documents. Les documents à fournir sont indépendants du type de couverture choisi et doivent être présentés dans tous les cas.

 

Quels sont les documents nécessaires pour changer d’assurance auto ?

Le principal document nécessaire pour changer d’assurance auto est la lettre de résiliation. Dans la plupart des cas, c’est le seul document que vous devez envoyer. Cependant, d’autres documents peuvent être nécessaires pour changer votre contrat, tels que : 

  • La copie de votre permis de conduire ;
  • Un relevé d’informations envoyé par votre précédent assureur ;
  • Une copie de la carte grise du véhicule assuré : elle indique les caractéristiques du véhicule. Ce document est utilisé par les compagnies d’assurance pour calculer les primes d’assurance lors d’un changement d’assurance auto.

Pour éviter tout litige avec la compagnie d’assurance auprès de laquelle vous résiliez, la lettre de résiliation doit contenir certaines informations telles que : 

  • Le numéro du contrat ;
  • Le numéro de l’assuré ;
  • Le motif de la résiliation.

Il existe des sites internet où vous pouvez télécharger des modèles gratuits de lettre de résiliation d’assurance pour vous aider à rédiger cette lettre.

 

Comment changer d’assurance auto ?

Si vous souhaitez changer votre assurance auto, sachez qu’aujourd’hui, grâce à une législation plus souple pour les assurés, le processus est beaucoup plus facile. Grâce à la loi Hamon, vous pouvez désormais changer d’assurance au bout d’un an sans donner de raison et sans encourir de pénalité financière. Il vous suffit de notifier à la compagnie d’assurance votre intention de résilier le contrat par lettre recommandée avec accusé de réception.

En outre, si vous souhaitez changer d’assurance auto au cours de la première année d’adhésion, vous ne pourrez le faire qu’après certains événements. Par exemple, la vente de votre voiture.

Dans les deux cas, une lettre recommandée de résiliation doit être envoyée à la compagnie d’assurance. La résiliation est effective un mois après la demande. En vertu de la loi chatel, les compagnies d’assurance sont tenues d’envoyer un avis d’échéance de contrat au moins 15 jours avant ladite échéance. Si elles ne le font pas à temps, vous avez 20 jours pour résilier le contrat. Si elles ne le font pas du tout, vous pouvez résilier l’assurance sans raison ni frais.

Si vous conduisez une voiture, vous devrez souscrire une autre assurance, car c’est obligatoire. Votre nouvel assureur peut organiser la résiliation de votre ancienne assurance auto.

 

Quelles sont les raisons qui peuvent pousser à changer d’assurance auto ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez vouloir changer votre assurance automobile pendant la durée de votre contrat ou après un an :

  • Le prix de votre assurance automobile a augmenté ;
  • La couverture actuelle ne répond plus à vos besoins ;
  • Votre voiture a été volée ;
  • Une assurance auto moins chère a été trouvée ;
  • Vous avez vendu votre voiture et ne souhaitez plus être assuré.

Vous pouvez aussi souhaiter simplement changer de compagnie d’assurance automobile. Sachez également que votre assureur peut résilier votre assurance auto. Les règles qui s’appliquent dans ce cas dépendent du motif ou du moment de la résiliation.

 

Conclusion

L’assurance auto est une assurance obligatoire qui peut être résiliée à tout moment après la première année du contrat, selon la loi Hamon. Le changement d’assurance automobile peut également avoir lieu avant la date d’échéance annuelle dans certaines circonstances exceptionnelles. Dans les deux cas, certains documents doivent être présentés.